Polysson, un robot à la bibliothèque de Chinon


Polysson_une
Il s’appelle Polysson, il est né au funlab, et c’est un robot fabriqué en Polystyrène (d’où sont nom ! )

Il compte 7 petits servomoteurs qui lui permettent de bouger ses bras, ses poignets, sa tête, et de fermer ou d’ouvrir ses mains. Il possède aussi 2 leds qui lui fond rougir ses joues quand il est un peu ému !

Pour qu’on puisse le commander, il lui faut un microcontrôleur arduino et une télécommande…

Mercredi 20 Avril, une dizaine d’enfants inscrits à l’atelier robot organisé par la bibliothèque de Chinon, ont fait sa connaissance.

Ils avaient entre 7 et 12 ans et ont pu au cours de l’après-midi en apprendre un peu plus sur la manière de fabriquer un tel robot, de quoi il est constitué, comment ses pièces ont été découpées, comment on le fait bouger, c’est quoi un servomoteur, un microcontrôleur…

 

Polysson3D
Les enfants ont pu observer que Polysson avait d’abord été dessiné dans un logiciel de modélisation 3D, ils ont aussi appris à faire bouger un servomoteur grâce à une carte arduino et un programme.

dessin_minicutIls ont également découvert comment utiliser la minicut2d, la machine qui a permis de découper dans du polystyrène toutes les parties du robot. Tous sont d’ailleurs repartis avec une de leur création découpée par la machine. Ils avaient au préalable « codé » eux-mêmes les instructions qui ont permis de mouvoir la machine selon le dessin de chacun en s’aidant d’une feuille quadrillée et en relevant les coordonnées des points de leurs dessins !

Enfin, nous avons fini la séance par l’assemblage du robot !

Le robot Polysson étant encore dans sa phase de conception, il a dû retourner au funlab afin qu’il puisse être terminé, mais plus tard, il élira domicile à la bibliothèque de Chinon où les enfants pourront lui rendre visite !

montage photo_atelier robot

L’équipe du funlab !

PS : Retrouver la documentation de Polysson (en cours de rédaction) sur notre wiki ici !

3 Commentaires

  1. bonjour,

    Organisez vous des formations sur ARDUINO?

    Merci

    Michel hennequin

    • Nous en organisons de manière formelle que ponctuellement selon la disponibilité de nos bénévoles. Toute l’année en fréquentant le funlab et parce que beaucoup de nos membres connaissent Arduino, il est possible également de s’auto former au contact des autres !

  2. S’auto-former « au contact des autres » ?
    Vraiment ?
    Au Lab ?

    Ah si seulement le FunLab disposait d’un poste d’auto-formation à l’Arduino en libre service, permettant d’accéder à deux Mooc « maison » développés par des membres, assorti d’une platine d’expérimentation prête à l’emploi pour faire les T.P., de documentations en ligne et d’un livret d’accueil pour aider au démarrage des grands débutants…

    Et si ce dispositif avait été approuvé par le Bureau et validé après les premiers tests par le même Bureau…

    Cette réalisation correspondrait fichtrement bien au besoin exprimé…
    Non ?

    Christian Béliard

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.