La FUN – projet associatif

Au 01/01/2017 | CC-BY-SA

La Fabrique d’Usages Numériques (La FUN) est une association créée le 8 juillet 2013 ayant pour objet social « Créer, gérer et animer des espaces de pratique, qui offrent au public des outils de fabrication numérique, avec pour vocation de contribuer à l’écosystème des Fab Labs (“Fabrication Laboratory”) »

La FUN est une association citoyenne ouverte à tous qui s’inscrit dans une dynamique de production et de partage,de savoirs & savoirs-faire, autour de la fabrication numérique.

En accord avec ses objectifs, La FUN a répondu à l’absence d’espace dédié à la fabrication numérique dans l’agglomération tourangelle par la création d’un fablab : le Funlab.

L’association développe d’autres activités, fidèle à ses valeurs d’entraide, de mutualisation et de transmission. Elle a notamment permis de mettre en place le premier Repair Café en Indre-et-Loire.

L’activité de La FUN est au coeur de l’écosystème numérique local, elle se concrétise par son implantation au sein de MAME, cité de la Création et du Numérique.

La FUN se construit par l’action croisée avec un ensemble d’acteurs, notamment issus :

  • du développement économique et de l’entrepreneuriat,
  • du développement territorial,
  • de l’éducation, de la formation professionnelle et de l’insertion,
  • de la vie associative, culturelle et artistique,
  • et bien sur des fablabs et des communautés de makers.

Nos valeurs

  • L’entraide et le partage de connaissances: La FUN privilégie l’autoformation et la formation par les pairs. Les connaissances qui y sont produites se partagent et sont ouvertes à tous.
  • La curiosité et la créativité : La FUN expérimente et favorise les innovations. Elle met en avant le droit à l’erreur, le faire par soi-même/apprendre par soi-même.
  • La convivialité : La FUN est ouverte à tous, la communauté est vigilante à l’intégration de l’ensemble de ses membres, elle mène une action d’inclusion sociale bienveillante, tissant entre les membres des liens allant au-delà de la     fabrication numérique.
  • La promotion des biens communs : par la mise en commun de matériel, par la volonté de réparer plus que de consommer, par la production de connaissances ouvertes à tous, par la défense des licences libres, les membres de la communauté de La FUN défendent les communs.

Nos finalités

  • Rendre accessible des équipements et des savoirs faire au plus grand nombre pour développer la capacité à créer par soi même, localement, à l’aide d’outils de fabrication numérique et à moindre coût.
  • Développer et accompagner une communauté locale autour de la fabrication numérique dans laquelle des individus, de tous âges et horizons, se rencontrent, se réunissent et échangent à la façon d’un Tiers lieu.
  • Penser la place de la fabrication numérique dans une société en transition et apporter des clés de compréhension auprès
  • du grand public, des institutions et des décideurs publics.
  • Participer à la constitution de savoirs communs en encourageant la production et le partage de connaissances.

Notre communauté

Depuis sa création en 2013, La FUN a vu son nombre d’adhérents croître d’année en année. Elle forme désormais une importante communauté autour du FunLab, composée d’ingénieurs, d’artisans, d’entrepreneurs, d’agitateurs de communs, de designers, d’artistes, de médiateurs numériques, de retraités, d’étudiants ou encore d’enseignants.

Nos publics

  • Le grand public : animations et démonstrations en Indre et Loire.
  • Les jeunes (16-30 ans) : actions menées en partenariat avec des structures de l’agglomération.
  • Les scolaires : ateliers ou projets accompagnés avec des enseignants.
  • Les acteurs de la vie culturelle et/ou associative : événements ou opérations menés en partenariat.
  • Les entrepreneurs : échanges de compétence et prototypage de projets.
  • Les artistes : échanges de compétence et prototypage de projets.
  • Les makers : échanges de compétence et prototypage de projets.

Nos objectifs

  1. La structuration de l’association : Professionnalisation, coordination et     diversification des activités de gestion et     d’animation, développement des ressources humaines et des projets de partenariats et d’entreprenariat.
  2. L’accès pour tous et l’appropriation de la fabrication numérique : Par l’accueil et l’animation d’un lieu convivial et la mise en place d’activités avec une politique tarifaire bienveillante.
  3. La valorisation de la communauté : Accompagnement, interconnaissance et mise en valeur des pratiques amateurs, des vocations professionnelles et des expérimentations artistiques au sein de la communauté.
  4. La diversité des publics et le lien intergénérationnel : Le faire soi-même, la curiosité d’un monde en transition ou l’apprentissage de pair à pair comme facteurs d’inclusion, notamment auprès des femmes ou de la jeunesse des quartiers.
  5. L’animation, la coopération et le développement territorial : le fablab comme outil participatif au service du développement local, partie-prenante des réseaux fablabs (37, inter-région, national) et engagé sur des coopérations locale/internationale.
  6. Le développement d’un pôle ressource “Fablab” orienté nouveaux métiers & cultures numériques : constitution et animation d’une bibliothèque de ressources documentaires et des pratiques de documentation collaborative
  7. Le développement de l’ingénierie pédagogique : mise en place d’une offre de formation (initiation, atelier, formation professionnelle) et de parcours apprenants avec des partenaires locaux ainsi que d’une offre sur mesure (formation in-situ, séminaire)*
  8. Le soutien aux makers, artisans, artistes, entrepreneurs : développement de propositions adaptées pour accompagner le secteur (conseil, rencontre publique avec des porteurs de projet, programme de résidence, etc).

A lire également :

Les commentaires sont clos.